Forum sur la Magie animale et le chamanisme
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Principe d'acculturation - s'approprier la religion d'un autre peuple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valiel
Administratrice
Administratrice
avatar

Messages : 1912
Date d'inscription : 21/10/2009
Localisation : France

MessageSujet: Principe d'acculturation - s'approprier la religion d'un autre peuple   Jeu 28 Fév - 12:46

L'acculturation est l'ensemble des phénomènes qui résultent d'un contact continu et direct entre des groupes d'individus de cultures différentes et qui entraînent des modifications dans les modèles culturels initiaux de l'un ou des deux groupes. Il faut bien distinguer « acculturation » et « assimilation ». [...]
Pour Denys Cuche, le terme serait apparu en 1880 chez J.W. Powell pour désigner les « transformations des modes de vie et de pensée des immigrants au contact de la société américaine ». Il ne s'agit donc pas seulement de décrire la perte d'une culture d'origine (déculturation) mais aussi, et peut-être surtout, l'appropriation d'une nouvelle culture.
(WIKI)


C'est la critique que font les Indiens d'Amérique du Nord, mais j'ai été tellement choquée par cette violence que je n'ai pas creusé pour savoir si c'était la majeure partie d'entre eux ou juste une frange... Concrètement on nous reproche d'avoir vampirisé leurs pratiques et de les dénaturer, alors qu'on n'a aucune légitimité.

C'est globalement ce que je reproche à Harner. Si j'ai bien compris certains ethnologues français, malheureusement sans lui il n'y aurait probablement pas eu de renouveau du chamanisme en Sibérie... car l'URSS avait trop bien fait son travail. C'est son intérêt pour ces pratiques, ses voyages en Sibérie, et ses conférences, qui ont relancé l'intérêt des locaux. Cependant, il a apporté un regard extérieur qui avait déjà commencé à modifier les pratiques chamaniques sibériennes... et par la suite, il en a fait ce grand mouvement à tendance New Age et une chaîne incroyable de profit.

Comme je l'ai mentionné dans mon témoignage sur les réserves indiennes du Québec, je me suis rendue compte en allant sur place, que chaque ethnie, chaque lieu, a sa culture et ses "pratiques", et qu'elles doivent venir de "l'intérieur" (transmission réelle). J'ai donc alors enfin compris ce qu'on entendait par acculturation, pour avoir vu sous mes yeux des vidéos et des vraies personnes qui ont appris cette culture, qui se tisse dans tout : leur langue, leur mode de vie, leur lieu de vie, leur tradition, leur "religion"... si on n'y est pas, reprendre le mot et les pratiques n'a pas vraiment de sens. Et c'est ainsi que j'ai compris l'idée de "sol". Reprendre les pratiques de son sol. Pas dans un sens extrémiste comme Morgane Lafey a pu le faire parfois, mais parce que c'est notre lieu de vie qui doit tisser avec nous.

Aussi, notre terre doit nous inspirer, et elle a vu passer des traditions avant nous. Il existe des termes, sans avoir besoin d'aller chercher un terme de Sibérie qui n'est valable qu'en Sibérie (chaman), répandu à cause d'un mouvement moderne (ethnologie, et fondation de Harner).

Pour avoir une autre perspective voici cet article qui m'avait mis sur la piste :

(et m******* la page dont j'ai besoin est morte.... je dois essayer de biaiser pour la retrouver)


Bref, c'est un sujet délicat, je n'ai pas encore trié la question. Il y a vraiment du grain à moudre.

_________________
Site spirituel - Journal créatif
Revenir en haut Aller en bas
http://valielsurlavoiedesdieux.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Principe d'acculturation - s'approprier la religion d'un autre peuple   Jeu 28 Fév - 13:07

C'est une question très intéressante, à notre époque de "mondialisation". On peut facilement voyager, aller au bout du monde (ou presque), communiquer avec des gens de l'autre hémisphère... et donc se familiariser avec des spiritualités de tous horizons... Mais peut-on réellement y trouver son compte ? Je dois avouer que j'ai un peu de mal à y croire vraiment, mais après tout chaque chemin est unique...

La seule chose dont je peux parler avec certitude, c'est mon parcours, et justement, avant d'être spirituel, il a été identitaire. Je veux dire par là que j'ai d'abord ressenti le besoin de trouver mes racines. Et une fois que je les ai eu trouvée, elles m'ont conduites vers une pratique qui me permettait de me relier à mes ancêtres, puis à leurs dieux, et ensuite, une fois "enracinée" dans mon "pagus", a un contact direct avec les esprits du lieu qui m'ont nourri (et continue de le faire) de forces et de visions qui débordent même le cadre celtique pour plonger plus avant dans les racines néolithiques. J'ai donc trouvé mon chemin dans une quête qui est fondamentalement "ancrée", je suis avant tout fille d'AelYs, et le druidisme, comme le chamanisme, sont des "cadres" qui me permettent d'appréhender cela. Plus qu'une culture, c'est donc un terroir bien particulier qui façonne ma spiritualité et en oriente le cheminement.
Donc à bien y regarder, je suis presque hors sujet, puisque plus que d'acculturation, il s'agirait pour moi de déracinement que de me tourner vers des déités égyptiennes, par exemple. Même si je reconnais la légitimité de leur existence pour ceux qui leur sont liés...

voilà pour mon "témoignage de départ", mais je suis curieuse d'échanger sur ce sujet qui est important à mes yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Valiel
Administratrice
Administratrice
avatar

Messages : 1912
Date d'inscription : 21/10/2009
Localisation : France

MessageSujet: Re: Principe d'acculturation - s'approprier la religion d'un autre peuple   Jeu 28 Fév - 13:43

J'étais sûre que cet article te parlerait ! ^^

Merci d'apporter ton témoignage. Il n'est pas hors sujet pour moi. Il n'est peut-être pas "structuré" mais ça ne fait rien. Il donne des exemples de cultures "autres" que nous pouvons "reprendre à notre compte".... mais tu expliques que dans ton cas ce ne sont que des cadres pour aller à la rencontre de la Terre et de ce que tu sens. Une pleine conscience des limites des termes etc donc.

_________________
Site spirituel - Journal créatif
Revenir en haut Aller en bas
http://valielsurlavoiedesdieux.wordpress.com/
Wote
Chevreuil cultivé
Chevreuil cultivé
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 08/12/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Principe d'acculturation - s'approprier la religion d'un autre peuple   Jeu 28 Fév - 14:46

J'avoue que la position de Morgane Lafey à l'époque m'avait vachement refroidit. Cela m'avait embêté d'autant plus que je trouvais le reste de son propos très juste. Il y avait juste cette histoire de sol qui m'enquiquinait ! Bon, ça ne m'a pas empêché de continuer à explorer la voie nordisante et heureusement d'ailleurs car c'est par elle que je suis revenue à mes racines au final. Comme quoi, tous les chemins mènent à Rome ! Wink

Si on prend l'exemple de Harner, le remède est le poison et vice versa à mon avis. A un moment donné, il faut savoir se poser les bonnes questions et s'écouter, être honnête avec soi-même et ses actes. Je le vois à Dea Mystica (qui est une formation au Féminin Sacré ), beaucoup de ces femmes et de ces hommes honorent des panthéons aux antipodes de leurs origines et pour certains, ces divinités les ramènent à leurs racines. C'est très beau de lire certains témoignages et de voire ce moment où ces divinités "étrangères" leur lâchent la main pour les "rendre" à leur panthéon d'origine. Je ne dis pas que c'est ce qui se passe à chaque fois mais je trouve le processus (ce retour à la maison) fascinant, beau et très émouvant.

J'ai vu des personnes (et je suis tombée dans le même travers) cherchaient frénétiquement ailleurs des réponses et un mieux-être qui sont là, à portée de leurs mains. Si les techniques de Harner ou d'autres peuvent nous permettre d'obtenir des clefs, des indices pour se reconnecter à nous-même, nos ancêtres et notre sol, tant mieux. Dans le cas de personnes qui renient totalement leur culture pour se plonger dans une autre, je pense qu'à un moment donné, quelque chose va se briser et ils vont se retrouver face à un mur ou ils vont encore plus se perdre (je connais une femme comme ça). Il y aura toujours un moment, je pense, où on reviendra à soi.

Mais ça n'a rien d'évident c'est sûre ! Se lier au sol est d'autant plus difficile car beaucoup d'entre nous sont très nomades. Je vois ma vie et le nombre de déménagements que j'ai fait, comment avoir une relation profonde avec un lieu dans ces cas-là ? Il en va de même avec mes origines. j'ai beau m'être penchée dessus et travailler avec, il n'y a pas eu de grande révélation. Cela me remplit de joie de me reconnecter aux miens et cela a définitivement rempli un vide mais ce n'est pas pour autant que je veux pratiquer le Vaudou ou la Santeria. J'ai essayé mais il est devenu évident que ce n'est pas sur le sol où je vis actuellement que ça pourra se faire et je ne ressens pas le besoin vital de retourner là-bas. Ma vie est ici pour le moment.

Il y a beaucoup de critères à prendre en compte avec cette histoire d'acculturation. C'est définitivement très complexe… Personnellement ça m'a sauvé la vie. Des panthéons et croyances qui ne sont pas miennes de par le sang et mon environnement m'ont remise sur pieds et continuent de beaucoup m'apporter. Pourquoi eux et pas d'autres ? Je n'en ai aucune idée. Ils me parlent voilà tout ! Tant que je sais où je me tiens et d'où je viens, j'estime que je n'ai pas à justifier mes choix de croyances et de pratique. Smile Mais le chemin est long et plein de surprises ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://leafyisle.wordpress.com/
Valiel
Administratrice
Administratrice
avatar

Messages : 1912
Date d'inscription : 21/10/2009
Localisation : France

MessageSujet: Re: Principe d'acculturation - s'approprier la religion d'un autre peuple   Jeu 28 Fév - 16:47

Si je devais résumer la question :

Le tout pour moi est d'être en conscience. De se rendre compte de ce que signifie "utiliser" la culture de quelqu'un d'autre, et de l'aborder avec respect. (Pour ma part je suis ultra étendue niveau panthéons, mais j'essaie de respecter les traditions, ce que chaque entité me demande, et je ne force pas les choses)

Le problème je suppose, c'est plus la revendication des termes... et ça, pour nous autres petits praticiens, dans notre vie privée, ça n'est pas un souci. Le problème c'est quand on sort de ce contexte pour la reconnaissance sociale, revendiquer un terme, et le vouloir à une échelle nationale ou internationale.

_________________
Site spirituel - Journal créatif
Revenir en haut Aller en bas
http://valielsurlavoiedesdieux.wordpress.com/
Wote
Chevreuil cultivé
Chevreuil cultivé
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 08/12/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Principe d'acculturation - s'approprier la religion d'un autre peuple   Jeu 28 Fév - 17:06

Valiel a écrit:

Le problème je suppose, c'est plus la revendication des termes... et ça, pour nous autres petits praticiens, dans notre vie privée, ça n'est pas un souci. Le problème c'est quand on sort de ce contexte pour la reconnaissance sociale, revendiquer un terme, et le vouloir à une échelle nationale ou internationale.

Alors là ! Tu soulèves un vrai problème en ce qui me concerne ^^'. Comment se définir auprès de la communauté païenne et du reste... Aïe ! pale
Revenir en haut Aller en bas
http://leafyisle.wordpress.com/
wicasa
Merle chanteur
Merle chanteur
avatar

Messages : 421
Date d'inscription : 28/11/2011
Age : 50
Localisation : 42

MessageSujet: Re: Principe d'acculturation - s'approprier la religion d'un autre peuple   Jeu 28 Fév - 20:34

c'est un problème délicat, mes ascendants en ligne directe de mon pere, étaient franc Comtois depuis1675, de ma mere bourguignon depuis la meme date, cela reste géographiquement tres proche,sur ce territoire ce sont succèdées des peuplades multiples ,depuis les1er agriculteurs qui ont levés les mégalithes, 2 vagues protos celtes, les celtes ,les romains ,les francs les burgondes,les huns d'autres germains en goguettes,des savoyards venu repeuplés la frache comté apres la prise de celle ci par louis xiv,et ses soudards suedois, qui ont bien du trousser les quelques femmes rescapées des 60 pour cent de la population massacrés ou morte de maladie lors de cette guerre de 30 ans, plus proche, les allemands, et toutes les populations migratrices venu reconstruire la france apres leur passage....
Qui sont mes ancetres? si je choisi "d'etre celte", ou "germain", ne ferais je pas de l'acculturation de + avec une "religion ou une culture ", qui s'est perdue au fil des siecles et dont onne sait au finale pas grand chose des rituels et pratiques...
bien sur je suis attaché à ce sol ou je suis né et mes ancetres ont vécu ,j'y ai découvert des lieux de "puissances" ou j'ai plaisir à aller me ressourcer à l'occasion, à présent je vis dans la loire qui est à présent "mon sol"....
ce que j'ai appris en suivant la tradition Lakota, qui n'est pas la mienne ni par le sang ni par le sol,et à laquelle je me suis attaché le jour ou en lisant des écrits de lame deer et de black elk, je me suis "retrouvé" dans la proximité de leur vision du monde et celle que j'avais développée au contact de mes racines: laTERRE , LES DIRECTIONS , et tout ce qui vis,c'est que notre mère Terre, et l'Energie, et partout la meme , et que nous somme toujours au centre des 6 directions , ou que l'on soit...
je suis la voie Lakota car elle me convient et la plus part de ces rites ne ce sont jamais perdu, et ceux ci me permettent d'avoir un cadre pour approcher certains aspects de l'invisible , je ne vole rien , je n'ai jamais changé ces rites d'un iota, de ce que j'ai appris et ai le + grand respect pour ceux ci, sachant qu'ils ne m'appartiennent pas, ce sont des "outils", que certains natifs ont bien voulu partager, pour le bien de tous et de toutes choses....
je ne serais jamais "indien", sauf "cérémonie d'apparentage"....
et ce n'est pas mon but...et je pense pas pratiquer aucune acculturation , car ce que je pratique je le fais avec l'approbation de ceux qui sont venus partager ces rites avec nous...
o Métakuié Oiassin!
.
Revenir en haut Aller en bas
Valiel
Administratrice
Administratrice
avatar

Messages : 1912
Date d'inscription : 21/10/2009
Localisation : France

MessageSujet: Re: Principe d'acculturation - s'approprier la religion d'un autre peuple   Ven 1 Mar - 9:06

Merci de ton témoignage wicasa Smile

Je crois qu'avec chacun, on peut trouver des éléments de réponse à cette grande problématique. Le respect, et surtout, le travail intuitif avec le lieu de vie. Echanger directement avec lui, et avec les esprits autour de nous, pour construire quelque chose. Quand on travaille avec cette petite échelle, et qu'on ne plaque pas ce qu'on a lu dans livre à l''autre bout du monde, où est le problème ? Il n'y en a pas Smile Et même si c'était le cas.... si on est respectueux et qu'on n'embête personne ? que c'est une pratique privée ?

PS : Wote, l'important c'est la pratique, ce que tu FAIS. Le terme ? On s'en fiche un peu ? Pas besoin d'aller chercher une page sur tout blog où tu vas te définir à tort et à travers je pense. C'est pour cette raison qu'il y a des mois sur le mien j'ai édité cette page pour dire qu'elle n'était plus valable, que j'avais trop changé, et j'ai mis 3 phrases super courtes. Et aujourd'hui à titre personnel je n'ai plus de terme. Je ne sais pas comment me définir et je m'en fous un peu, les esprits m'ont appris à me définir par le travail que je fais.

_________________
Site spirituel - Journal créatif
Revenir en haut Aller en bas
http://valielsurlavoiedesdieux.wordpress.com/
Wote
Chevreuil cultivé
Chevreuil cultivé
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 08/12/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Principe d'acculturation - s'approprier la religion d'un autre peuple   Ven 1 Mar - 10:12

Citation :
ce que j'ai appris en suivant la tradition Lakota, qui n'est pas la mienne ni par le sang ni par le sol,et à laquelle je me suis attaché le jour ou en lisant des écrits de lame deer et de black elk, je me suis "retrouvé" dans la proximité de leur vision du monde et celle que j'avais développée au contact de mes racines: laTERRE , LES DIRECTIONS , et tout ce qui vis,c'est que notre mère Terre, et l'Energie, et partout la meme , et que nous somme toujours au centre des 6 directions , ou que l'on soit...

C'est ce qui m'a "sauvé" dans cette tradition amérindienne, cette simplicité ! sunny C'est tellement évident quand on y pense et c'est un peuple à l'autre bout du monde qui nous l'a rappelé ! XD

Oui, le respect de soi, des autres et de son sol Smile.

Valiel a écrit:

PS : Wote, l'important c'est la pratique, ce que tu FAIS. Le terme ? On s'en fiche un peu ? Pas besoin d'aller chercher une page sur tout blog où tu vas te définir à tort et à travers je pense. C'est pour cette raison qu'il y a des mois sur le mien j'ai édité cette page pour dire qu'elle n'était plus valable, que j'avais trop changé, et j'ai mis 3 phrases super courtes. Et aujourd'hui à titre personnel je n'ai plus de terme. Je ne sais pas comment me définir et je m'en fous un peu, les esprits m'ont appris à me définir par le travail que je fais.

On est bien d'accord Very Happy. D'ailleurs je trouve plus simple d'expliquer en qq mots ce que je fais à des "non païens" qu'à des païens Laughing. Mais on sort du sujet je crois ^^'.
Revenir en haut Aller en bas
http://leafyisle.wordpress.com/
Valiel
Administratrice
Administratrice
avatar

Messages : 1912
Date d'inscription : 21/10/2009
Localisation : France

MessageSujet: Re: Principe d'acculturation - s'approprier la religion d'un autre peuple   Sam 2 Mar - 9:02

Tu as ta réponse Wote : ne dis pas ce que tu es, vu que tu es toi, mais dis ce que tu fais. Et le problème est résolu Smile

_________________
Site spirituel - Journal créatif
Revenir en haut Aller en bas
http://valielsurlavoiedesdieux.wordpress.com/
menawi
Ecureuil curieux
Ecureuil curieux
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 39
Localisation : breizh

MessageSujet: Re: Principe d'acculturation - s'approprier la religion d'un autre peuple   Mer 6 Mar - 0:34

Intéressant tout ça!

Je n'ai pas de problème à adopter des croyances qui seraient extérieures à ma culture actuelle.

Croyant aux vies antérieures, je me retrouve à chaque fois un peu plus à travers ces visions et ces vocabulaires propres aux cultures diverses que je rencontre sur mon chemin.

Ce chemin s'enracine chaque jour dans "ma" culture et je rend grace aux anciens et aux esprits qui ont permis cette transmission.

Comme wicasa je crois que l'énergie est la même partout (même si elle a des noms différents).

menawi

Revenir en haut Aller en bas
Valiel
Administratrice
Administratrice
avatar

Messages : 1912
Date d'inscription : 21/10/2009
Localisation : France

MessageSujet: Re: Principe d'acculturation - s'approprier la religion d'un autre peuple   Mer 6 Mar - 12:40

Merci pour ta réponse menawi Smile

_________________
Site spirituel - Journal créatif
Revenir en haut Aller en bas
http://valielsurlavoiedesdieux.wordpress.com/
chammanne
Chouette sage
Chouette sage
avatar

Messages : 910
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 55
Localisation : Installée en Bretagne et je me rends partout où on m'invite à célébrer les évènements naturels ou humains ^^...

MessageSujet: Re: Principe d'acculturation - s'approprier la religion d'un autre peuple   Jeu 7 Mar - 1:15

Salutations amicales à tous...

J'ai des origines assez mélangées sur l'Europe:
-lignée maternelle du Vexin (ouest de Paris) et d'Italie du Nord (Udine) donc imprégnée de Suisse et Autriche probablement (voir autres)...
-lignée paternelle du Nord, Flamand et Pays Bas (qui ont été longtemps occupés par les Espagnols à la renaissance) d'une part et Alsacienne/lorraine (ancêtre juif)...

Dans ce joyeux mélimélo génétique s'ajoute une flopée de mémoires antérieures diverses : Inuits, lapons et autres régions arctiques+ peuples amérindiens+ peuples celtes+ Océanie/Australie+ régions Himalaya....

Ma spiritualité est éclectique et composite, je fais la part belle au chamanisme teinté de bouddhisme et d'autres formes de spiritualité qui sont intégrées dans ma pratique d'une façon naturelle...
Sans doute est-ce comme cela que je m'intègre partout où je suis invitée, étant "disponible" à la plupart forme de pratique...

Je n'ai pas la sensation d'être dans l'appropriation d'une quelconque culture, je vis les évènements au fur et à mesure qu'ils se présentent, simplement et j'espère être surprise à chaque rencontre ou partage...

La façon dont je vis ma spiritualité est la somme de mes mémoires anciennes et présentes, je ne privilégie aucune et je tente de faire chaque jour une expérience de la spiritualité ...

La force de vie est partout et ses manifestations ont lieu à chaque instant, ouvrons nos sens et vivons pleinement ces instants...
Wink sunny Wink sunny

_________________
Changeons le poison en élixir...
Nus nous arrivons! Nus nous partirons..
.
Revenir en haut Aller en bas
Renna Snowstorm
Belette intriguée
Belette intriguée
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 31/07/2013
Localisation : Laurentides, Québec

MessageSujet: Re: Principe d'acculturation - s'approprier la religion d'un autre peuple   Sam 5 Oct - 16:05

C'était très enrichissant de lire vos témoignages et expériences! Smile

Je rejoins beaucoup chammanne dans sa spiritualité éclectique et composite : je suis une vraie Québécoise (et par extension Canadienne) aux origines européennes et québécoises « de souche » comme on dit ici. Ma spiritualité est teintée principalement de mes origines germaniques, bien que cela n'a pas été une quête identitaire. Je ne considère pas que mes origines germaniques me donnent une permission spéciale pour m'intéresser aux pratiques issues de cette tradition, pas plus que je ne me considère comme une « fille du Nord » dans le sens où je ne crois pas que cela m'est inné ou dû, c'est une passion, un souffle vital même et j'approche ces pratiques et croyances avec rien d'autre qu'un grand respect et une ouverture d'esprit et du coeur. De façon similaire, j'ai grandi dans une région encore très brute et sauvage aujourd'hui où la présence autochtone était forte. Bien que je ne me sente pas appelée spécialement par les traditions autochtones de ma région, je demeure persuadée que la mémoire rituelle de ces peuples laissée dans ces forêts qui m'ont vu grandir a grandement influencé ma démarche chamanique, mon approche des esprits de la nature, ma proximité avec les animaux, etc.

Ce que je retiens de ces débats autour de l'appropriation culturelle, c'est que les autochtones reprochent aux blancs de s'approprier ET galvauder leur culture et pratiques, en les réduisant à quelque chose qui devient « facile » et parfois même dénudé de réelle spiritualité et qui sert de plus en plus comme support à développement personnel et/ou à un mieux-être limite new-âgeux et sur ce point, je suis d'accord que bien des gens ont tendance à s'approprier des concepts complexes pour les simplifier et les présenter comme étant tout aussi efficaces - mais je n'ai pas envie de leur faire la guerre pour autant, je les laisse faire ce qu'ils veulent.

Toutefois, je suis aussi d'avis qu'étant donné que nous sommes au 21e siècle, il faut forcément s'attendre à ce que les choses évoluent, se mélangent, se transforment, un peu comme certaines traditions bouddhistes ou hindouistes qui ont été occidentalisées (je ne parle pas des livres qu'on trouve facilement en librairie, mais bien de traditions qui se vivent dans des temples modernes et qui offrent parfois des formations rigoureuses et profondes, plus étoffées que ce qu'on trouve en néo-paganisme, Wicca, chamanisme, etc.) afin de s'adapter à cette ère de globalisation. On ne vit plus à l'ère où on nous envoie dans les bois à la puberté pour quérir notre totem, où on vit dans des huttes de sudation, tentes rouges, etc. On vit plutôt dans une ère où on s'offre ce genre de pratiques et rites quelques fins de semaines par année le temps de décrocher du mondain et pour se reconnecter à une pureté d'intention, à la nature, à soi-même, etc. Même les plus chanceux qui habitent en campagne et ont un lien privilégié et chamanisant avec la nature ne vivent pas dans une société où cela est reconnu comme la seule façon de vivre. Je crois que la réaction des autochtones parle plutôt d'une profonde blessure face aux blancs qui les ont détruits, anéantis, les ont volés de toutes leurs possessions (matérielles comme spirituelles).

J'approche avec humilité et respect ces croyances, traditions, cultures et pratiques parce que ma culture ne peut pas m'offrir une spiritualité qui va en profondeur et qui me permet de vivre comme un être connecté à la toile. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Principe d'acculturation - s'approprier la religion d'un autre peuple   

Revenir en haut Aller en bas
 
Principe d'acculturation - s'approprier la religion d'un autre peuple
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au centre du monde
» Camus et la religion (*)
» Religion piège à cons
» Religion et folie...
» Religion kitendi ti na parlement....lol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Plumes et de Crocs :: Chamanisme :: Les cultures "chamaniques"-
Sauter vers: