Forum sur la Magie animale et le chamanisme
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Invitation au voyage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hydra
Chevreuil cultivé
Chevreuil cultivé
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 57
Localisation : ardenne sombre et rude

MessageSujet: Invitation au voyage...   Jeu 18 Avr - 8:07

-Gargouiile,grouille,chatouiile les algues,grelotte,parlotte ,cahoote et rigole...et chantonne en murmure rieur,la petite cascade sur son lit de mousse tendre.Et l'on entend que lui,ruisseau ,qui s'étend doucement ,en un calme tranquille ,et finit en une mare odorante et fleurie,ou ,seule ,une grenouille :esprit de l'eau ,a bondi entre les pierres glissantes et plates...

-Alors,que le soir s'installe ,là ,bourdonnant de vie ,et de paix ,quelques chevaux dociles sont venus s'abreuver goutant une fraicheur bienfaisante,après une journée d'été piquante ,brulante de soleil ,goutant ,à présent ,l'herbe haute et humide ,choisissant avec soin ,un par un chacune des plante utile au moment.


-Et tandis que ,là-haut ,le soleil teinté d'or,de rose-pale,de pourpre,de volutes bleutées,commence sa descente derrière la crète mauve et massive ,des grands sapins ,une gigantesque symphonie ennivrante ,odorante ,vibrante et vivante,singulièrement immense et variée s'exhale des frondaisons verdoyantes et embaumées des arbres ,
là-bas ,une truitelle argentée vient de gagner le lit du ruisseau.
L'orchestre joue des chapelets de notes harmonieuses égrainant trilles et triolets ,un grand héron cendré ,immobile ,aux aguets...à la douce tourterelle ou à la mésange bleue.

Et tandis que le disque solaire a presque disparu ,surgit ,tout à coup ,un lapin de garenne ,qui traverse d'un bond ,le sentier boueux ,laissé par les chevaux ,pour disparaitre ensuite ,aussi vite ,qu'il était venu ,frele Lutin malin

et les nuages jouent à cache-cache avec le vent,teintant toute la foret d'un crépuscule bleuté.

-Alors ,les jacassements de la pie criarde ,du geai chapardeur ,ou des bandes d'étourneaux ,disparaissent ,murés peu à peu dans un silence.Chacun ,tour à tour .Tandis qu'un grand rapace tournoie encore porté par les derniers courants d'air chaud,très haut ,bien au-dessus des cimes .

Les petits oiseaux :fauvettes ,pinsons ,bouvreuils ,ou alouettes ,et autres petits chanteurs timides et solitaires bien cachés dans les haies touffues disparaissent et s'endorment.Le merle moqueur siffle à tue-tete ,plus tetu que le vent,tour à tour :magicien ,ténor ,baryton ,musicien de génie au timbre cristallin ...Mais pourtant...lui aussi...se tait!

L'obscur est arrivé...trop vite et la grive musicienne accentue ses airs nostagiques,à la cime d'un pin.Elle tiendra longtemps encore ,ainsi ,seule jusqu'à la pénombre naissante ,jusqu'à ce qu'à son tour ,la chouette hulotte s'éveille ,dans un cri aigu et strident ,guettant d'un vieux tronc éventré ,vemoulu et noirci par la foudre ,le crissement clairsemé des brindilles et des feuilles mortes au passage d'un rongeur imprudent

-Alors qu'on la croirait endormie ,la foret s'éveille dans les sons de la nuit .la Lune pale la travestit de son halo spectral .Mais sa voix...reste douce ,à-peine perceptible...
Voici le hanneton ,qui ronfle ,ronronne , et gronde ,vagabond bronzé de la nuit.

Et voici que tombent sur le sol ,quelques fines lamelles ,de l'écorce d'un grand hetre qu'un agile accrobate agripe ,tournoyant jusqu'à son nid haut-perché.il étale la fleur rousse de sa longue queue - balancier et rejoint son nid haut-perché invisible...


-En bas ,la vie a repris son cours .Des miriades d'insectes se faufilent invisibles .Les parfums de la nuit vous font battre le coeur ,Chèvrefeuille ,fleurs de muriers ,églantines et muguets guettent les sens et les épanouissent dans une harmonie parfaite ,tels de grands tournesols.

Les feuilles des arbres frissonnent.Le froid s'intensifie,la cascade se glace , se glisse dans son habit de nuit ,pailleté.
Alors ,dans un grand fracas ,broyant souches mortes et pierrailles ,rocailles , et grenailles ,fougères et framboisiers ,trainant ,dans son sillage ,un lourd relent musqué et sauvage:une harde de sangliers vient bauger dans la mare ,grognant ,savourant la boue ,et lorsqu'ils repartent ,après quelques instants ,dans un lourd galop de charge guerrière ... détruisant tout sur leur passage ,le silence reste lourd ...la foret se fait muette.

Alors ,plus rien... que le murmure doux et discret de la cascade dansante et diamantée d'étoiles ,attendant les premiers rayons d'une aube nouvelle toute teintée de la merveilleuse Aventure de la Vie.... sunny

Revenir en haut Aller en bas
http://hydra004.skyrock.com
 
Invitation au voyage...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chansons qui nous parlent
» jean louis aubert
» Examen de Français
» Mon voyage en Inde: par Parvati
» Offre voyage-prive.com séjour à -55% dès le 22/06

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Plumes et de Crocs :: Entre Nous :: Papotages divers-
Sauter vers: