Forum sur la Magie animale et le chamanisme
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le totem, manitou et rites secrets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
howling_coyote
Ecureuil curieux
Ecureuil curieux
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 26/11/2014
Localisation : Vosges du Nord (Alsace)

MessageSujet: le totem, manitou et rites secrets   Sam 6 Déc - 4:25

Les totems de Yepa, sont les pouvoirs inconscients de l'homme, qui prennent l'apparence d'un animal, d'une fleur ou d'une pierre. D'après la culture indienne, chacun de nous a ses propres totems.
Yepa se réfère à la signification spirituelle du terme alors que le sens étymologique est différent.
Le totem est le poteau sculpté au centre de tout campement indien, plus connu dans les westerns sous le nom : "poteau de tortures".

Dans toutes les traditions se retrouve cette image : l'axe du monde. Autrefois, les villes européennes étaient construites autour de l'église. Aujourd'hui encore, certains villages de l'arrière-pays ont conservé cette image : l'église au centre, avec le cimetière comme jardin (en alsacien, "cimetière" se dit "le jardin de l'église"). L'église, avec son clocher effilé pointant vers le ciel, rejoint le sens du totem.

Les Indiens étaient pour la plupart des nomades, contraints de suivre les bisons dont ils tiraient tout le nécessaire pour vivre : la peau pour les tentes et les habits, la graisse pour se réchauffer en hiver était aussi utilisée comme pommade contre le froid, la chair pour se nourrir, les entrailles pour faire des cordes, etc.
Après un déplacement, avant de monter les wigwams, ils dressaient d'abord cérémonieusement le totem, leur axe du monde, le centre de leur univers.

Il était sacré aux yeux de tous, à tel point que si un ennemi du clan, ou un criminel était en contact avec le totem, personne ne levait la main sur lui, même s'il avait tué des gamins ou violer des femmes du campement.
Les guerriers s'asseyaient autour de lui, en formant un cercle, en attendant qu'il lâche prise.

Le sens est le même que le droit d'asile que les églises accordaient chez nous. On laissait le temps à tout homme, même à un criminel, de se mettre en règle avec Dieu, avant de se livrer à la justice.
Par contre, dans la culture indienne, le totem, donc l'esprit protecteur du clan, servait d'intermédiaire à un étranger, pour s'adresser à ses propres esprits.
En contrepartie, "l'étranger" offrait sa douleur à l'esprit protecteur du clan. Voilà d'où vient l'image "du poteau de tortures" connue chez nous.

Pourtant, il est regrettable que le Vatican a envoyé les CRS (brigades anti-émeutes) pour sortir des "sans-papiers" d'une église dans le nord de la France, il y a quelques années.
Au lieu de commettre ce sacrilège, le refus du droit d'asile dans une église, il aurait suffit de poster un policier devant la vanne principale, après avoir coupé l'eau : après 3 jours, ils sont cuits ; il est possible de résister à la faim, mais pas à la soif qui nous condamne sans appel, après cette période.
Ce jour-là, nous, les civilisés, nous sommes tombés plus bas que le dernier des sauvages d'Amérique.

manitou - le sac "médecine"
Le manitou est le sac "médecine" que tout guerrier porte sur lui,
généralement au cou comme collier, ou à la ceinture.
Il est composé d'objets collectionnés lors de ses quêtes de visions.

Après avoir suivi les rites secrets du clan, et après une réparation de plusieurs jours de purification et de prières, sous l'égide du sorcier, l'Indien s'expose au jeûne, aux intempéries et aux dangers naturels, en vue d'obtenir une vision qui le guidera tout au long de sa vie.
Durant ces expériences, l'esprit saturé de spiritualité (les prières),
affaibli par le jeûne, le soleil brûlant et le froid nocturne, il accède facilement à un état particulier de la conscience, une entrée en transe.

Il peut tout aussi bien rencontrer son animal totémique, que l'esprit d'une plante ou d'une pierre. Son manitou se garnit avec le temps, au cours de sa vie, des objets qu'il a collectionnés durant ces aventures.

Yepa nous propose une alternative moderne de ces voyages initiatiques : le monde virtuel des totems.
Avouez que c'est beaucoup plus agréable que de galérer dans la nature !

les rites secrets
Toutes les nations indiennes pratiquaient des rites secrets.
Les plus connus sont les rites de puberté et les rites d'initiation aux secrets de la communauté, mais il en existait d'autres.
Les garçons et les hommes avaient leurs propres rites secrets,
tout comme les filles et les femmes avaient les leurs.

Un wigwam (tente) était réservé aux femmes pour les rites féminins, où les initiatrices, prodiguaient leur enseignement et leurs conseils.
Elles étaient des femmes d'expérience formées par une initiatrice
de la génération précédente, soutenues par moments par le sorcier du clan, l'accès à cette tente était formellement interdit aux hommes, même le sorcier, le responsable de la spiritualité de la communauté, n'y allait que sur invitation d'une initiatrice.

Malheureusement, les chercheurs et les savants n'en savent pas davantage... les femmes indiennes ont toujours su se montrer discrètes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.root-top.com/topsite/blue_spirit/
wicasa
Merle chanteur
Merle chanteur
avatar

Messages : 421
Date d'inscription : 28/11/2011
Age : 51
Localisation : 42

MessageSujet: Re: le totem, manitou et rites secrets   Sam 6 Déc - 22:56

Bonjour Howling Coyote,je ne connais pas tes sources pas plus que je ne connais "les indiens " qui se composent d' environs 340 tributs aux seuls états unis sans parler de l’Amérique centrale et du sud ,comprenant plusieurs centaines de dialectes et langues...
personnellement je m' intéresse un peu à la culture Lakota depuis quelques années, et je n'ai pas entendu parlé ni de wigwams ,ni de totems dressés au milieu du camp des indiens nomades...
le terme wigwams si ma mémoire est bonne viens des tribus du nord est (limite canada :crees,algonquins..), les totems(sculptés...) sont les esprits tutélaires d'un clan ,d'une famille sur la cote nord ouest des états unis...et n'ont jamais servit à torturer qui que ce soit..à ma petite connaissance...
de ce que je sais s'il ya sacrifice il est librement consentit sans etre attaché , les tortures subies par certain missionnaires chez les iroquois ,souvent décrites l'ont été de par leur pensée d'un Dieu supérieur, leur esprit de martyr , et tous ce qu'ils emportaient avec eux de leurs facons de pensées
et de ce qu'avaient put faire leurs compatriotes, mercenaires,aventuriers soldats....avant eux sur ces territoires....
Revenir en haut Aller en bas
wicasa
Merle chanteur
Merle chanteur
avatar

Messages : 421
Date d'inscription : 28/11/2011
Age : 51
Localisation : 42

MessageSujet: Re: le totem, manitou et rites secrets   Sam 6 Déc - 23:00

Manitou me semble t'il veut dire sacré chez les algonquins ,comme Wakan pour les siouans ,et n'est pas un sa médecine ,en propre bien que celui ci le soit sacré...
Revenir en haut Aller en bas
chammanne
Chouette sage
Chouette sage
avatar

Messages : 910
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 56
Localisation : Installée en Bretagne et je me rends partout où on m'invite à célébrer les évènements naturels ou humains ^^...

MessageSujet: Re: le totem, manitou et rites secrets   Dim 7 Déc - 22:31

Salutations amicales à tous...

Rapide réponse:

Bien parler Wicasa...

Les Totems en tant que "mat" planté devant les maisons communes ne sont une tradition que chez les tribus de la côte ouest dans les régions canadiennes ...

les poteaux de "torture" ce sont les blancs (anglais et français) qui les ont montrés à leur "alliés" "peaux rouges"
tout comme le scalp est une dérive de l'ordre qu'avait donné de rapporter les têtes des ennemis pour prouver leur assujettissement/loyauté, puis las de porter les têtes le scalp à suffit...

En dehors des tribus nomades des grandes plaines du centres des états unis actuels , les peuples amérindiens étaient pour la plupart sédentaires, cultivateurs et leurs villes étaient bien plus propres et organisées que les soit disant peuples civilisés européens.... pour çà qu'ils se sont hater de les détruire pour effacer la civilisation Amérindienne et traiter les habitants de sauvages....

D'ailleurs la fête de tanks-giving est une grosse hypocrisie car ce sont les Amérindiens qui ont sauvés de la famines les "pauvres colons" qui étaient dans un état lamentable en leur offrant leur production locale....
qui les ont remerciés en les empoisonnant quelques semaines plus tard pour être sûrs de s'approprier les terres...

Bref il suffit de colporter des clichés qui sont une honte pour l'humanité !

Bon aller au dodo.... demain y à école et examens....

sunny Wink

_________________
Changeons le poison en élixir...
Nus nous arrivons! Nus nous partirons..
.
Revenir en haut Aller en bas
howling_coyote
Ecureuil curieux
Ecureuil curieux
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 26/11/2014
Localisation : Vosges du Nord (Alsace)

MessageSujet: Re: le totem, manitou et rites secrets   Ven 12 Déc - 19:18


Citation :
Shammanne
Les Totems en tant que "mat" planté devant les maisons communes...
Non, je faisais allusion au poteau planté en prévision d'un nouveau campement ; les tentes étaient plantées tout autour en prenant le totem comme centre, l'axe du monde.
[source : le chamanisme - Mircea Eliade]

Les Blancs l'ont appelé "le poteau de tortures" parce qu'ils ignoraient l'offrande de la douleur des Indiens.
C'est vrai que le totem était souvent décoré par les entités du clan, mais elles servaient aussi d'intermédiaire pour se mettre en règle avec l'Etre Suprême ; le Totem était respecté par toutes les nations indiennes.
Nous avons rapproché le poteau de tortures du matériel de l'Inquisition parce que nous ne connaissions pas les coutumes locales.

Citation :
En dehors des tribus nomades des grandes plaines...
La Grande Prairie occupe tout le centre des USA, de la Louisiane jusqu'aux Grands Lacs ; dans les Rocheuses qui s'étendent à l'ouest, la culture est impensable en montagne et le gibier ne reste pas sur place.
Il existait bien des tribus sédentaires comme les Huichols et les Hopis, mais elles ne représentaient qu'une infime minorité.

Citation :
Wicasa
Manitou me semble t'il veut dire sacré chez les algonquins
Le synonyme est "sac-médecine" : il suffit de regarder ce qu'il y a dedans.
[source : Unter Indianer - Haferflocken Verlag - Ed. West Germany]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.root-top.com/topsite/blue_spirit/
chammanne
Chouette sage
Chouette sage
avatar

Messages : 910
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 56
Localisation : Installée en Bretagne et je me rends partout où on m'invite à célébrer les évènements naturels ou humains ^^...

MessageSujet: Re: le totem, manitou et rites secrets   Sam 13 Déc - 11:19

Salutations amicales à tous....

L'agriculture des amérindiens n'était pas celle pratiquée en Europe, la flore est différente...
Comme exemple la "riziculture" pratiquée dans les régions humides du nord du continent, j'ai mis riziculture entre parenthèse car ce qui est appelé "riz sauvage" de couleur noir et au grain très long est en fait une avoine adaptée au milieu humide...

Et oui il existait des villes de grandes tailles en Amérique du nord bien avant l'arrivée des européens!!

On commence à en retrouver les traces dans bon nombre de région des USA, mais souvent ces découverte sont minimisées car çà remet en cause le grand mythe de l'arrivée de la "civilisation" avec les européens....!!!!!

Howling-Coyote quand tu parle du "mat de torture" auquel les amérindiens offrent leur douleur dans des rites, tu évoque "la cérémonie du soleil"?

A l'origine s'est une pratique qui était une uniquement réalisée par les Lakotas ...

sunny sunny sunny sunny

_________________
Changeons le poison en élixir...
Nus nous arrivons! Nus nous partirons..
.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le totem, manitou et rites secrets   

Revenir en haut Aller en bas
 
le totem, manitou et rites secrets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les rites secrets des Sioux
» Les secrets du catch - le livre
» [Points] Le livre des secrets de Michael Cox
» SOTR (Secrets of the Third Reich)
» Masterton Graham - Manitou - Le cycle de Manitou T1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Plumes et de Crocs :: Chamanisme :: Les cultures "chamaniques"-
Sauter vers: